sylwia bartyzel e0VnBbc1mFk unsplash

La peur de sa propre lumière

Hier soir j’ai écouté une vidéo de la belle Gabrielle Isis – Public Figure Page qui dit  » n’ayons plus peur de notre lumière « 
Lorsque j’ai lu le titre j’ai pensé ;  » c’est trop bizarre d’avoir peur de sa propre lumière nan ? 🤔 » et comme tout est le champ des clins d’oeil de l’Univers, j’ai ouvert ma propre conscience à la compréhension de ce mécanisme mental.

Qu’est ce que sa propre lumière ?

Pour faire court c’est quand on brille, quand on est nous même, dans la pleine expansion de son être, en accord avec le coeur, mais on n’est pas seulement au service de l’âme, on est au service d’un plan bien plus grand. On le sent car ça vibre, les autres aussi le sentent, on est « magnétiques ».

Pourquoi est ce qu’on en a peur ?

A chaque fois que l’âme est au commande, en effet, ça rayonne. Sauf que ceci n’est pas l’affaire de l’ego, du personnage… qui lui, ne souhaite pas perdre les commandes. Et c’est normal, sa création illusoire… c’est tout ce qu’il est !

Si l’ego dans sa propre construction à toujours cru que j’étais…. timide par exemple alors, lorsqu’il va se présenter une situation où je sentirais ma timidité volée en éclat, je vais me dévoiler, me montrer au monde sous une version différente de moi même, ce qui entraînera la peur du rejet bien sûr, la peur d’être différent.e, de ne plus être aimé.e etc etc
Un petit saut dans le vide en somme, mais un saut salvateur !

Et c’est probablement ce qui risque d’arriver qui plus est, la lumière dérange l’obscurité mais c’est ok.

Et lorsque l’on sort d’une pièce sombre, il faut toujours quelques minutes pour réajuster sa perception. Parfois c’est douloureux tant la lumière est vive. Mais la bonne nouvelle c’est qu’on n’est pas fait pour vivre dans le noir alors …. soyez vous même, les autres sont déjà pris !😊

error: Content is protected !!